Courir avec le coeur pour atteindre des sommets

Bonjour Véronique,

Tout d'abord un grand merci pour accepter de répondre à nos questions et surtout...félicitations!!!

Nous sommes beaucoup à avoir suivi tes exploits sur le semi-marathon de Paris. Une course impressionnante compte tenu des conditions météorologiques.

Comment te sens-tu après cette course?

Et bien, je me sens fière d’avoir tenue ! Même en entraînement je n’avais jamais effectué une telle distance sans m’arrêter !! Je visais 2 heures et je pense que j’y serai arrivée si mon genou ne s’était pas manifesté.

Tu pratiques surtout du Trail, as-tu ressenti une différence avec la course sur route?

Oui une énorme différence et j’avoue préférer les sentiers de La Réunion !! Le bitume, je ne connaissais pas! Les impacts sont réguliers et traumatisants.

Pour ceux qui ne te connaissent pas encore, peux-tu te présenter et nous raconter ton parcours?

Oui et bien je m’appelle Véronique, 43 ans, diagnostiquée en janvier 2014 atteinte de la maladie de Parkinson ! Infirmière de métier !! Après 8 mois d’isolement de dépression de crise d’angoisse, je suis sortie de l’ombre pour affirmer mon existence en créant Parkinson Réunion !! Pour me battre pour communiquer et pour vivre !! Ne rien lâcher ! Depuis 2013 je fais du Trail !! Les sentiers de La Réunion sont techniques et difficiles, la maladie aussi,,, Ça me semblait être un bon compromis

Qu'est-ce que t'apporte le sport au quotidien?

Le sport c’est mon cœur mon oxygène, c’est un atout indéniable dans la maladie de Parkinson !! C’est les 3/4 du traitement : bouger encore et toujours!! Faire redécouvrir des mouvements alors limités à mon corps !! Créer sa dopamine son adrénaline par le sport! Les bienfaits psychologiques sont énormes!! Et puis la communion avec d’autres sportifs est une richesse.

On dit que le sport a un impact bénéfique sur la maladie de Parkinson. Est-ce que tu le ressens comme ça?

Oh oui sans aucune hésitation ! Bienfaits physiques et psychologiques !! Bien sûr la douleur peut survenir lors du sport! Mais se dire ‘J’y arrive à force de répétitions d’entraînement est plus que gratifiant c’est un bonheur de satisfaction si énorme’

As-tu des conseils ou des astuces pour les lecteurs qui sont atteints de la maladie de Parkinson et qui souhaiteraient se mettre à pratiquer une activité physique?

Et bien oui!! Faire du sport est important mais chacun doit trouver son rythme sa préférence! Y aller par petites étapes et surtout faut jamais que ce soit une contrainte mais un plaisir !! Ça peut être aller chercher son pain à pied!! Se réapproprier son corps!! Reprendre le pouvoir sur lui!! Ne pas forcément l’écouter !! Donc piscine vélo marché yoga sophrologie danse boxe varies les plaisirs !! Mais l’activité artistique pour moi est de l’ordre de la rééducation sportive également, les bienfaits sont énormes

Quels sont tes projets pour 2017?

Et bien une course du grand raid ‘la mascareigne’ 68 km ma troisième tentative!! Et quelques courses à La Réunion!! De plus continuer ce que mon frère de cœur, Cédric Heda a créé, c’est la communication autour de Parkinson.

Merci Véronique!!!

 

L’image contient peut-être : une personne ou plus, chaussures, ciel, nuage, plein air et natureL’image contient peut-être : 1 personne, debout et océan